Mes 10 conseils alimentaires pour être en bonne santé et prévenir le cancer

Manger sainement pour faire du bien à son corps semble très compliqué. Les informations qui circulent sont nombreuses et parfois contradictoires si bien que l’on fini par se demander ce que l’on va bien pouvoir manger, et surtout comment continuer à prendre un minimum de plaisir à s’alimenter.

Je ne suis pas une adepte des régimes alimentaires très strictes qui entraînent une grande frustration. Pour moi l’important est de respecter quelques grands principes de base et de m’autoriser des écarts de temps en temps.

J’avais envie de vous partager aujourd’hui ces 10 conseils alimentaires de base, que j’applique le plus possible et qui permettent d’être en meilleur santé et de limiter le risque de cancer.

Avoir une consommation d’alcool raisonnée : Je pense que tout le monde sait que boire beaucoup d’alcool n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour la santé mais 2-3 verres de vin rouge par semaine et parfois un peu de bière permet de continuer à se faire plaisir.

Limiter au maximum la consommation de sucre : Comme je l’avais indiqué dans un précédent article, j’essaie depuis un petit moment de limiter ma consommation de sucre. Le sucre est extrêmement mauvais pour la santé (prise de poids, inflammation, diabète) et j’ai vraiment envie de d’éviter au maximum d’en consommer.

Réduire la consommation de laitage : Les études épidémiologiques montrent une corrélation positive entre la consommation de produits laitiers et le cancer du sein. Il y a aussi les dioxines et autres éléments chimiques très toxiques, certains cancérigènes, souvent solubles dans les graisses, qu’on trouve en concentration particulièrement élevée dans le lait. De plus les produits laitiers contiennent la plupart du temps des hormones de croissances qui favorisent la prolifération cancéreuse.

Ne pas abuser du soja : Prisé ces dernières années pour remplacer les protéines animales, le soja commence à avoir mauvaise presse et est accusé de déstabiliser l’équilibre hormonal. Il convient de ne pas consommer plus d’un steak de soja et un verra de soja par jour. Pour ma part je n’en consomme qu’exceptionnellement sous forme de yaourt ou de tofu.

Limiter les protéines animales : Je ne consomme de la viande que 2 fois par mois et du poisson 2 fois par semaine. Je trouve que cela est largement suffisant. Je privilégie toujours la viande blanche et j’évite de consommer les poissons gros et gras comme le saumon ou le thon qui accumulent les métaux lourds.

Ingérer de « bonnes graisses » : Je consomme beaucoup d’amandes, de noix de cajous et de noix du brésil qui sont très riches en omega 3, qui est un puissant anti inflammatoire.

Consommer biologique lorsque cela est possible : Lorsque cela est possible j’essaye de choisir mes produits bios. C’est particulièrement le cas pour certains fruits et légumes très chargés en pesticides comme les pommes, les fraises, les pêches et nectarines, le raisin, les cerises, les tomates, les poivrons, les courgettes, le concombre, la salade et les pommes de terre.

Consommer un maximum de légumes : On a tendance à consommer plus de fruits que de légumes qui sont pourtant plus bénéfiques pour la santé.

Eviter de se goinfrer : Sans pour autant ne s’affamer rien ne sert de manger jusqu’à avoir envie de vomir. Preuve en est que les centenaires de l’île d’Okinawa s’arrêtent de manger avant complète satiété. Il faut mieux manger peu mais souvent que rarement mais beaucoup.

Choisissez vos super aliments : depuis quelques années les linéaires des épiceries bios fleurissent de « super aliments » bien souvent vendus hors de prix mais dont les effets sur la santé sont loin d’être prouvés. Je préfère privilégier les produits simples, peu chers et qui ont déjà fait leurs preuves comme l’ail, le curcuma, le thé vert ou les graines germés.

J’espère que ces conseils vous aideront à adopter une alimentation plus saine.

Et vous qu’avez-vous changé dans votre alimentation pour être en meilleure santé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *