5 bonnes raisons de débuter le trail

Après 3 années de course à pieds j’ai décidé de me lancer dans le trail. Je commençais à en avoir un peu marre de courir des kilomètres et des kilomètres sur le bitume et depuis que j’ai participé à mon premier marathon je suis en quête d’un nouveau défi. J’ai donc décidé de commencer le trail progressivement avec une première course prévue en mars 2018 : la course 30km de l’ecotrail de Paris.

J’avais envie aujourd’hui de vous montrer à quelle point cette discipline est sympathique et j’ai donc regroupé les 5 grands arguments qui font que selon moins tout coureur devrait essayer le trail !

Des paysages beaucoup plus variés

Courir sur le bitume ça va un temps mais au bout d’un moment on commence à se lasser. Je ne prends jamais un grand plaisir à courir des semi-marathon qui comprennent 2 boucles de 10 km par exemple.. Alors que dans le trail on ne s’ennuie jamais et la diversité du terrain et des paysages permettent de voir le temps défiler beaucoup plus vite ! Alterner les tronçons sur bitume, les passages en forêt, les passages en montées, les passages en descente, c’est beaucoup plus excitant que de courir 40km sur du bitume et sur du plat !

Une meilleure ambiance

L’ambiance sur les grandes courses n’est pas toujours au rendez-vous selon moi. Certains coureurs n’ont pas l’air d’être là pour rigoler. Alors que lorsque je vois un trail, je trouve l’ambiance beaucoup plus sympa, beaucoup plus détendue surement à cause du point numéro 3 : l’importance moindre du chrono !

Un sport moins basé sur le chrono

Lorsqu’on participe à un semi c’est souvent pour essayer de battre son record sur la distance et en se mettant cet objectif en tête on prend beaucoup moins de plaisir sur la course puisqu’on est focalisé uniquement sur ça. Lors d’un trail ce n’est pas du tout la même chose : comme aucune course n’est exactement pareil on ne peut pas chercher à battre le record de la course précédente (j’ai fait 10h au trail de Troufiniou qui faisait 60km avec 2000D+ je vais essayer de battre ce record au trail de Machin qui fait aussi 60km mais 4000D+). Cela fait franchement du bien d’oublier le chrono des fois et de profiter pleinement de la course avec pour unique objectif de la terminer. L’ambiance est moins stressante car la plupart des personnes ne sont pas stressées par leur chrono ce qui permet même un peu de papoter des fois.

Une façon de se découvrir

Lorsqu’on se lance dans le trail et plus particulièrement dans l’ultra trail il n’y a pas autant de monde qui participe aux course qu’aux 20km de Paris par exemple. On est pas bousculés de part et d’autres et on ne met pas 1h avant de pouvoir franchir la ligne de départ. Par contre il faut s’attendre à se retrouver un peu seul des fois, en particulier sur les trails longs. Cela peut être un peu déprimant au départ de courir seul avec personne devant et derrière. Mais cela permet aussi de se retrouver avec soi-même ce qui est très rare avec nos vies à cent à l’heure et notre hyper connexion sur le monde.

Découvrir de nouvelles régions

Participer à un trail permet enfin de découvrir des régions qui nous étaient jusque-là encore inconnu et d’organiser des petits weekend end un peu partout en France (et pourquoi pas en Europe). Le trail peut être vu comme une occasion de passer du bon temps tous ensemble et de découvrir de nouveaux endroits.

J’espère que ce petit article vous donnera vous aussi envie de débuter le trail !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *