La bardane pour traiter l’acné

La bardane est utilisée depuis l’antiquité. Les acteurs romains plaçaient des feuilles de bardanes sous leur masque, pour limiter les effets irritants du cuir sur leur peau en sueur. Plus tard Henri III fut guéri grâce à la racine de bardane ce qui a fortement contribué à la réputation de cette plante.

La bardane, connue de tous, possède des petits fruits très reconnaissables qui ont tendance à s’accrocher aux vêtements comme du Velcro lors des balades.

Cette plante est riche en vitamine du groupe B et en minéraux comme le calcium, le fer, le potassium, le magnésium ou le phosphore. Elle est aussi très riche en substances naturelles fortement antibiotiques. Ainsi la bardane est une plante dépurative, antimicrobienne mais aussi régulatrice du foie et du système sanguin.

La racine de bardane est particulièrement efficace pour traiter l’acné puisqu’elle permet de réduire l’inflammation chronique et c’est cette inflammation qui entraîne de l’acné. Une étude réalisée en 2006 (1) a permis de montrer l’efficacité de la bardane dans le traitement de l’arthrose du genou (qui est aussi une inflammation). L’inflammation et le stress oxydatif ont diminué chez les patients ayant consommé des infusions de bardane par rapport aux personnes du groupe témoin qui n’en consommaient pas. En particulier le marqueur interleukine-6 ​​(IL-6) a diminué et des études ont prouvé que les patients atteints d’acné ont des niveaux plus élevés d’interleukine que les patients témoins. La bardane permet aussi de réduire le stress oxydatif qui est un des facteurs aggravants de l’acné.

La racine de barbane participe aussi à la stimulation des fonctions hépatiques et rénales. Comme je l’avais mentionné ici un mauvais fonctionnement de ses organes entraîne souvent des problèmes de peau.

Dans le traitement de l’acné la posologie recommandé est de 1 à 2 grammes de poudre de racine de bardane 3 fois par jour.

La bardane ne doit pas être utilisée chez les enfants ni chez les femmes enceintes du fait de ses propriétés ocytoniques (entraîne des contractions utérines) et qui allaitent. Cette plante ne doit pas non plus être consommé en cas de prise de médicaments hypoglycémiants ou anti-plaquettaires car elle exacerbent leur effets.

Les racines de bardanes peuvent être associées à la pensée sauvage dans le traitement de l’acné.

(1) Effects of Arctium lappa L. (Burdock) root tea on inflammatory status and oxidative stress in patients with knee osteoarthritis.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *