Ce devoir d’être heureux

Jamais le rayon « développement personnel » des librairies n’a été aussi florissant. On ne compte plus les livres qui veulent nous aider à « être heureux » et à avoir une vie plus épanouie.  

En voyant arriver cette mode du « développement personnel » je me suis mise aussi à lire quelques livres sur le sujet. Certains m’ont appris des choses alors que d’autres n’étaient pour moi qu’une succession de banalités.

Il n’y a pas que les livres qui surfent ce thème, il y a aussi les magazines, les podcasts, les blogs. Pas une journée sans qu’on ne reçoive des petits tips pour avoir une vie « plus belle ».

Je trouve qu’il y a une véritable injonction au bonheur depuis quelques temps qui augmente de façon assez inquiétante. Le développement personnel entraîne une véritable course au bonheur : si je ne suis pas heureux c’est que j’ai raté ma vie.

Au lieu de nous aider, ces livres et ces articles nous font culpabiliser. Alors qu’il est tout à fait normal de ne pas être heureux tous les jours, de s’énerver ou de se plaindre. Les choses ne sont pas toujours parfaites et c’est ainsi.

Rebellons-nous contre ce devoir d’être heureux et acceptons que certaines journées, semaines ou années soient difficiles. Ne culpabilisons plus d’être triste et rangeons tous ces livres qui, à force, ne nous apportent plus grand-chose de positif.

Pour ma part j’ai décidé de limiter fortement ma consommation de livres et de blogs traitant de développement personnel, qui ne m’aidaient pas vraiment à être plus heureuse. Je continue d’avoir des journées « sans » et je suis très contente comme cela.

Et vous, consommez vous beaucoup de contenus traitant du développement personnel ou êtes vous quelque peu lassé par toute cette déferlante.

Belle journée,

Flore

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

4 commentaires

  1. Coucou,
    Intéressant 🙂
    Pour ma part je suis moins tranchée sur les livres, certains sont inspirants je trouve et j’adhère totalement.
    D’autres c’est vrai sont moins utiles et trop moralisateurs.
    A nous de faire notre marché 🙂

    Ki_miette

    1. Coucou 🙂

      Merci pour ton commentaire! C’est vrai qu’il y a un peu de tout mais les bons livres sont de plus en plus difficiles à trouver je trouve.

      Belle journée,

      Flore

  2. C’est exactement ça ! Au début, j’étais ultra motivée, je prenais des notes, j’étais très positive et je me disais que j’allais changer et très vite car tout avait l’aire tellement simple sauf que rien n’a changé, au bout de deux jours je retombais dans mes travers alors je recommençais, encore plus motivée et ainsi de suite. Ensuite j’ai énormément culpabilisé, pourquoi eux y arrivent et pas moi? Qu’est ce qui ne va pas chez moi? Depuis j’essaye de prendre de la distance avec le développement personnel.

    1. Il ne faut pas culpabiliser car on ne change pas en une journée et on ne sera jamais parfait 🙂 Avant nous n’avions pas toutes ces astuces, ces conseils et on se portait très bien!

      Belle journée,

      Flore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *