Comment rester motivé en course à pieds

La rentrée a eu lieu il y a une semaine et avec elle son lot de résolutions. Le sport en fait bien souvent partie et le mois de septembre est un mois où on enchaîne les séances sans trop de soucis. Mais dès que l’hiver arrive, la motivation dégringole en même temps. Pourquoi sortir courir alors qu’il fait nuit, qu’il fait froid et qu’il pleut ? Les séances commencent alors à se faire de plus en plus rares et il est de plus en plus difficile de se motiver !

Cela fait maintenant un peu plus de 4 ans que j’ai débuté la course à pieds et j’ai moi aussi eu des moments de grande démotivation où l’envie de chausser mes baskets n’était plus vraiment là et où je prenais de moins en moins de plaisir à courir. Comme la course à pieds est un sport où il faut être très régulier et lorsque je retrouvais la motivation les premières semaines étaient très difficiles avec une perte d’endurance très importante. Cela rend le fait de s’y remettre encore plus difficile.

Mais depuis 2 ans j’ai fait un constat plutôt encourageant : je ne souffre plus de baisse de motivation et même si parfois je traîne des pieds pour aller courir ou que je choisis de rester affalée sur le canapé devant You Tube plutôt que de me bouger les fesses, je ne reste jamais plus de 6 jours sans courir.

J’ai donc décider de vous partager mes petites astuces pour toujours rester motiver à chausser ses baskets et ce, été comme hiver :

Courir en groupe

Je crois que courir en groupe est vraiment le meilleur conseil qui soit pour rester motiver tout au long de l’année. Et bonne nouvelle : plus besoin de s’inscrire dans un club d’athlétisme comme autrefois et de cracher ses poumons 3 fois par semaine autour de la piste. Il existe dans chaque ville des clubs de running gratuits ou presque sponsorisés par des marques (comme Adidas Runners) où la bonne ambiance prime. Cela permet de courir tout en papotant et d’être sûre de faire un certain nombre de kilomètres (car seule souvent quand on part pour 7km il nous arrive très souvent d’arrêter au bout de 5km). L’émulation qui se dégage du groupe permet en plus de progresser dans la bonne humeur et ça c’est vraiment top pour le moral.

S’inscrire à des courses

Que ce soit à Paris ou en province de plus en plus de courses sont organisées. Cela va du 5km au marathon, de la course sur du bitume à de la course en forêt, du parcours tout plat au parcours à fort dénivelé. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Se préparer pour une course permet de rester motivé car cela ne donne pas le sentiment de s’entraîner « pour rien » mais pour battre son chrono sur la distance, arriver à terminer l’épreuve, avoir des bonnes sensations durant la course. Lorsqu’on a une course en vue, on sait pourquoi on chausse ses baskets et c’est vraiment une source de motivation ultra efficace.

Varier ses objectifs

A force de courir sans cesse les mêmes courses officielles la motivation peut décliner progressivement, d’autant plus si le chrono ne s’améliore pas aussi vite que souhaité. Après avoir couru 2 semi-marathons, débuter une préparation sur la même distance peut être un peu rébarbatif. Le mieux est donc de varier les courses et de jouer avec la distance, le terrain, le dénivelé. Après avoir couru plusieurs courses sur route pourquoi ne pas tenter un trail ? L’entraînement sera totalement différent et la course en elle-même aussi ! Cela fait un nouveau challenge à relever et les challenges sont bien souvent une grande source de motivation.

Changer de terrain de jeu

Si on se lance dans la même boucle de 7km 3 soirs par semaine au bout d’un moment courir ne sera plus vraiment une partie de plaisir. Le mieux est d’essayer autant que possible de varier les parcours afin de voir de nouvelles choses et si possible de varier les terrains. Courir en ville, et qui plus est sur de grandes lignes droites, n’est franchement pas ce qu’il y a de plus marrant. Dans un grand parc, courir est tout de suite plus agréable. Le week end il ne faut pas hésiter à profiter du temps qu’on a en plus pour s’aventurer sur des parcours inconnus.

J’espère que ces petits conseils seront aussi efficaces pour vous que pour mois alors que la grisaille et le froid ne vont sans doute pas tarder à pointer le bout de leur nez.

Belle journée,

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *