Compte rendu de mon premier trail

Ce dimanche 18 février j’ai couru mon premier trail et je dois dire que cela m’a paru assez difficile ! Cela faisait quelques temps que je voulais débuter le trail et participer à des petites courses, dans le nord de la France notamment, mais mon emploi du temps m’en a toujours empêché. Lorsque j’ai eu l’occasion de courir le trail de Moselotte avec des amis j’ai donc tout de suite sauté sur l’occasion, heureuse de pouvoir me lancer enfn dans l’aventure du trail.

Le trail de la Moselotte se déroule à Cornimont dans les Vosges. Il existe 3 parcours : un premier de 14km, un deuxième de 28km et enfin un dernier de 42km.

Au départ nous avions décidé de nous lancer dans le 28 km (qui me semblait abordable après avoir couru un marathon) puis nous nous sommes rétractés et avons finalement décidé de nous élancer sur le 14km.

Il n’y a pas toujours de la neige sur le parcours mais cette année nous avons été gâtés. Le terrain était vraiment difficile avec de la neige verglacée et de la boue très glissante.

Le parcours du 14 km qui comprend un dénivelé positif et négatif de près de 700m débute par environ 500m en montée sur du bitume avant de se poursuivre dans la forêt. Au bout de ces 500m j’étais déjà complétement cuite, je suis partie beaucoup trop vite. Qui plus est, je suis partie parmi les premiers car je n’avais pas envie de tout descendre pour me placer tout au fond. Bien mal m’en a pris j’ai passé la course à me faire dépasser de part et d’autre ce qui a été très démoralisant.

Une fois arrivée dans la forêt cela a continué de sérieusement monter pendant 3 km environ. Pas de la petite montée en plus ! De la grosse montée qui m’essoufflait même en marchant et avec un terriblement glissant qui m’a fait glisser plusieurs fois.

Après cette longue montée on a alterné de fortes montées avec de fortes descentes très glissantes que je descendais accroupie. La seule fois où j’ai décidé de me relever alors que le terrain était extrêmement pentu, j’ai glissé violemment et ait atterri sur les fesses. En descente j’avais l’impression d’être nullissime lorsque je voyais les autres me dépasser à toute allure et dévaler les pentes à une allure impressionnante.

Il y avait pas mal de monde sur la course mais à un moment j’ai quand même réussi à me retrouver seule, je ne voyais personne ni devant ni derrière. Heureusement le parcours était très bien indiqué donc je n’avais aucune chance de me perdre. J’ai fini par réussir à rattraper une autre participante que je n’ai pas lâché jusqu’à la fin de la course.

Les 4 derniers kilomètres furent les plus faciles. Ils étaient tout en descente mais une descente très peu technique. A la fin nous avons même pu parcourir quelques centaines de mètres sur du bitumes. J’étais tellement contente de quitter enfin cette forêt et de courir sur un sol dur !!

Au final j’ai fini ces 14 km en plus de 2h, je ne pensais vraiment pas rencontrer autant de difficultés sur ce premier trail. Le trail est vraiment très différent de la course et c’est encore plus le cas pour les trails blancs ! Qui plus est, je n’ai pas vraiment le profil du traileur courte distance, j’ai très peu de puissance et suite plutôt fine.

Même si je l’ai trouvé difficile cette course ne m’a pour autant pas dégouté du trail. C’est une discipline que j’ai envie de travailler et où j’ai envie de progresser. Je compte bien m’inscrire à des petits trails dans le nord de la France cette années, qui vont très certainement me paraître plus facile que ce trail que je viens de faire !

Et vous avez-vous déjà tenter l’aventure du trail ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *