Course à pieds : pourquoi cette impression de ne pas progresser ?

Alors que je cours maintenant depuis plus d’un an très régulièrement, je n’arrêtais pas de me demander pourquoi certaines filles ne s’entraînant pas plus que moi arrivaient à effectuer un 10 km en environ 45 min alors que moi j’ai vraiment éprouvé de grosses difficultés à passer sous la barre des 1h (j’ai couru mon dernier 10km en 59min youhou).

La réponse est toute bête et m’a été fournie par mon cardiologue hier. En réalité notre marge de progression et par là même nos performances sportives dépendent de notre rythme cardiaque au repos. Ainsi un sportif de haut niveau avec un rythme cardiaque de 50 pulsations par minutes à une marge de manœuvre en termes de pulsation cardiaques lors d’un effort d’environ 150 (pour aller à sa fréquence cardiaque maximale de 200). Quand vous avez un rythme cardiaque plus élevé au repos votre marge de manœuvre est beaucoup plus faible. Ainsi lorsque le médecin m’a examiné, j’avais un rythme cardiaque au repos de 100, et donc une marge de manœuvre de 100 soit deux fois moins que pour un sportif de haut niveau.

La plupart du temps, un rythme cardiaque élevé au repos est héréditaire et la pratique de l’endurance permet de le faire diminuer un peu. Cependant il faut se rendre à l’évidence, vous courrez toujours moins vite à entrainement équivalent que quelqu’un qui a un rythme cardiaque plus faible… C’est le jeu et ça n’empêche pas de prendre du plaisir sur des courses et de pratiquer des semi-marathons et même des marathons !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *