Défi végétalien : un mois sans aliment d’origine animale

Petite, je n’aimais pas trop la viande mais je m’en forçais à en manger pour faire plaisir à ma mère. Lorsque j’étais étudiante je me suis mise à en consommer beaucoup plus sans trop savoir pourquoi. Je ne suis pas sûre que j’aimais vraiment cela mais pour moi cela voulait dire être une bonne vivante, et je préférais passer pour une bonne vivante que pour une fille ennuyeuse. Durant ces années je me suis globalement mal alimentée et j’ai mis mes convictions alimentaires de côté pour rentrer dans le moule.

Puis j’ai enfin ouvert les yeux et n’ai plus fait semblant de ne pas voir les choses : je me suis intéressée aux conditions d’élevage des animaux que je mangeais, à la façon dont ils sont abattus, à l’impact sur l’écologie de l’élevage et à l’impact sur notre santé de cette consommation de produits animaux.

A la suite de ce début de prise de conscience j’ai commencé par supprimer ce qui pour moi me semblait le pire : le foie gras. Cela fait aujourd’hui 3 ans que je n’ai pas consommé cet aliment et je dois dire que j’ai dorénavant beaucoup de mal à voir quelqu’un en manger, au restaurant notamment.

Cela fait quelques mois maintenant que je ne consomme quasiment plus de viande. J’ai aussi réussi à diminuer ma consommation de poisson. Les choses s’avèrent un peu plus difficile pour ce qui concerne les produits laitiers : j’en consomme encore régulièrement car j’avoue adorer le fromage, les yaourts et la crème fraiche.

Ces derniers temps, alors qu’avant je ne m’imaginais ne jamais pouvoir devenir végétalienne et même végétarienne j’ai l’impression d’avoir franchi un cap. A chaque fois que je mange des produits animaux je pense à toute la souffrance qu’à dû ressentir cet animal pour que ce produit soit dans mon assiette.

Ce qui me gêne beaucoup en ce moment c’est d’entendre certains de mes proches répéter qu’être végétalien est impossible, que cela conduit forcément à des problèmes de santé, que c’est dans la nature humaine de manger de la viande et qui pensent que manger de la viande leur est indispensable. Face à ces remarques je préfère ne rien dire que d’essayer de prouver le contraire car je sais que mes arguments n’auront aucun poids. La prise de conscience doit se faire seule et essayer de convaincre l’autre ne sert à rien, surtout si au départ la personne n’a aucune sensibilité pour le bien-être animale ou l’écologie.

Pourtant à force d’entendre mon ami m’affirmer qu’être végétalien conduit irrémédiablement à des problèmes de santé et aussi car j’ai vraiment envie de me prouver que je peux faire passer mes convictions au-dessus de mes goûts j’ai décidé de passer à une alimentation végétalienne pendant un mois.

Ce mois de test me permettra de mesurer la difficulté d’une telle alimentation, notamment lorsque je ne suis pas chez moi. J’avoue que les repas à l’extérieur sont les choses qui me stressent le plus car j’ai vraiment peur de la réaction de mon entourage même si je sais que la plupart seront compréhensifs.

Je ne sais pas, à l’heure actuelle, si je pourrais être un jour totalement végétalienne mais j’ai vraiment envie de tester ce régime alimentaire.

Et vous êtes vous déjà végétarien/végétalien ou en transition pour le devenir ? Je serai ravie d’avoir vos conseils et vos témoignages.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *