Déjouer les nombreux pièges d’Instagram

Alors qu’Instagram ne servait au départ qu’à partager des photos de son quotidien avec son entourage, la plateforme est aujourd’hui un lieu où prime avant tout le business. Le fait qu’avoir un nombre important de « follower » sur le réseau puisse permette d’être approché par des marques et de recevoir des produits gratuits ou une rémunération contre une publication sponsorisée a changé radicalement l’esprit initial du réseau social. De plus les marques, qui étaient très peu présentes au départ, ont aujourd’hui pour la plupart énormément investi sur Instagram à coup de publicités ou de collaborations avec des influenceurs.

Puisqu’Instagram permet de gagner directement ou indirectement de l’argent, l’esprit bon enfant du départ s’est peu à peu estompé et il devient de plus en plus difficile de démêler le vrai du faux sur ce réseau.

Pour aider les simples utilisateurs mais aussi les marques qui cherchent à se développer sur ce réseau, voici les 4 points d’attention qui me semblent importants.

Les faux commentaires

Des commentaires généralistes en anglais sous les publications ? Ce sont bien souvent des commentaires automatiques publiés en masse sur un grand nombre de compte pour obtenir une plus grande visibilité. Il y en a de plus en plus sur le réseau social au fur et à mesure qu’augmente la course aux « followers ».

Les follow unfollow

S’abonner à un compte pour que la personne s’abonne en retour puis se désabonner est une pratique très fréquente sur Instagram pour gonfler son nombre de followers. La plupart du temps c’est un robot qui effectue la manipulation et se désabonne du compte au bout d’un temps défini. Cela explique le fait que le nombre d’abonnés de la plupart des comptes a tendance à stagner même si de nouvelles personnes s’abonnent chaque jour.

Mais comment déceler le follow unfollow ? Il existe un site très utile pour savoir si un utilisateur a pour habitude se s’abonner et de se désabonner massivement à un certain nombre de compte. En cliquant juste ici et en insérant dans la barre de recherche un nom d’utilisateur (fonctionne uniquement pour les comptes Instagram professionnel) vous pourrez voir le nombre de personnes qu’à commencé à suivre l’utilisateur sur le mois mais également le nombre d’utilisateur qu’il a arrêté de suivre. Le site permet aussi de connaître le taux d’engagement de l’utilisateur ce qui va être très utile pour le point suivant.

Les faux abonnés

Il m’arrive parfois de voir des marques faire des partenariats avec des influenceurs ayant plus de 50% de faux abonnés ce qui m’énerve au plus haut point. Elles envoient des produits avec parfois une rémunération qui s’ajoute pour que l’influenceur parle de ces produits à sa communauté. Mais quel est l’intérêt pour la marque si son audience est composée de nombreux abonnés bidons ? Aucun ! Les marques ont encore trop tendance à se concentrer sur le nombre d’abonnés et non sur la qualité de ces derniers or c’est ce qui est le plus important.
Le site que j’ai mentionné ci-dessus en permettant de connaître le taux d’engagement d’un compte permet de savoir si de nombreux comptes bidons se cachent parmi les abonnés d’un utilisateur. La publicité. Le taux d’engagement représente le pourcentage de personnes qui ont « liké » en moyenne ses publications. Plus ce taux est important et plus la part de « vrais » abonnés est importante. Un compte avec 50 000 abonnés mais 40 likes sur chaque publication veut bien souvent dire que l’utilisateur a acheté des abonnés donc méfiance.

Le budget publicité 

De plus en plus de marques font de la publicité sur Instagram, que ce soit sur le fil d’actualité ou dans les stories. Cette méthode peut être efficace pour augmenter son nombre de followers, entraîner plus de visite sur son site internet ou générer plus de ventes… mais le budget qu’il faut dépenser pour obtenir de bons résultats grimpe très vite.

Pour que cela soit plus concret prenons l’exemple d’une personne qui souhaite augmenter ses ventes sur sa boutique en ligne et décide pour cela de créer une publicité sur Instagram. Avec un coût par clic d’environ 60 centimes il faut dépenser 60€ pour avoir 100 visites sur son site Internet. Sachant que le taux de conversion moyen sur un site e-commerce (pourcentage de personnes qui effectuent un achat par rapport au nombre de visiteurs sur le site) est de 3% cela veut dire que dépenser 60€ en publicité sur Instagram va permettre en moyenne de réaliser 3 ventes… Cela pousse à la réflexion avant de dépenser une somme certaine.

J’espère que cet article vous a aider à y voir plus clair et vous permettra d’utiliser Instagram de façon plus éclairée.  

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *