Etre adulte et timide

J’avais l’impression ces dernières années que la timidité était pour moi un souvenir mais je ne me suis aperçue qu’elle était en fait toujours bien présente (même si je l’avais sans doute oubliée) et pourrissait un peu ma vie au quotidien.

Lorsque j’étais enfant et adolescente j’étais extrêmement timide. Je pense qu’on peut parler de timidité maladive. Jusqu’à mes 14 ans il était impossible pour moi d’aller à la boulangerie seule et je n’arrivais pas à passer un coup de fils à un inconnu. Parler avec les adolescents de mon âge était difficile mais parler seule avec un adulte était pour moi carrément inimaginable.

Après le bac ma timidité s’est un peu calmée. Tout d’abord ma mère a été malade lorsque j’ai eu 18 ans et de ce fait j’ai dû m’occuper de pleins de choses ce qui m’a vraiment dégourdie. De plus, je me suis sentie beaucoup mieux à la fac qu’au lycée et j’ai progressivement communiqué un peu plus avec les autres notamment en soirée (l’alcool a dû un peu aider !). A partir de mes 20 ans je ne me sentais plus spécialement timide et je n’étais d’ailleurs pas spécialement stressée lorsque je passais des entretiens pour des stages par exemple.

Depuis quelques semaines je me rends pourtant compte que les choses sont encore loin d’être parfaites et que ma timidité continue de me gâcher la vie. J’ai toujours des difficultés à passer un coup de fil à une personne que je ne connais pas et à parler avec des personnes avec qui je n’ai pas trop l’habitude de parler (comme certains collègues par exemple). Hier encore alors que je me suis décidé à aller courir dans un groupe  j’ai failli faire demi-tour à quelques mètres du lieu de rendez-vous tellement le fait de savoir que je ne connaissais personne me paralysait.

Je pense que ma timidité est revenue depuis que je travaille. Auparavant, en tant qu’étudiante, je côtoyais sans cesse de nouvelles personnes. Déjà chaque année les classes changeaient et donc je me faisais de nouvelles connaissances. Les soirées étudiantes permettaient aussi de parler à beaucoup de monde. Or depuis que je travaille, j’ai beaucoup moins d’occasions de communiquer avec des personnes différentes et que je ne connais pas. Je parle toujours aux même collègues, je travaille sur mon pc toute la journée et n’ai donc que peux d’échanges à l’exception de la pause déjeuner. Je me suis aussi rendue compte que je m’enfermais un peu sur moi-même avec de moins en moins de sorties par exemple.

J’essaye d’accepter ma timidité, qui fait partie de mon caractère tout en me disant qu’il faut que je travaille dessus afin que cela ne me gâche plus la vie. Essayer de parler avec des inconnus (en allant pratiquer une activité en groupe) est très bénéfique. Parler avec des personnes avec qui on a peu l’habitude de communiquer est aussi une bonne technique. Aller vers les autres et discuter renforce vraiment la confiance en soi, je trouve cela génial. Il faut vraiment essayer de dépasser l’appréhension que l’on a juste avant et toutes les questions qui vont avec « est-ce que je vais réussir à parler avec quelqu’un ? ».

Un conseil : Il ne faut pas avoir honte de sa timidité et apprendre à vivre avec petit à petit.

 

 

You may also like

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *