Le gattilier, puissant régulateur hormonal

Le gattilier ressort souvent dans les traitements naturels à adopter afin de rééquilibrer un déséquilibre hormonal. Mais cela reste une plante encore assez méconnue je trouve alors je me suis dit qu’un petit article sur cette plante pourrait être utile.

Le gattilier est un arbuste aux fleurs bleues originaire de la méditerranée. Ce sont ses fruits qui sont utilisés en naturopathie. Les vertus médicinales de cette plante sont connues depuis des milliers d’années. Durant la Grèce antique cette plante servait à calmer la libido.

Selon de nombreuses études le gattilier serait bénéfique pour lutter contre les syndromes pré-mensuels (rétention d’eau, changement d’humeur, céphalées, etc..). Cela est dû à la présence dans les fruits et dans les feuilles de composés proche des hormones sexuelles (flavonoïdes et irodoïdes) ainsi que de la dopaminergique qui permettrait de bloquer la prolactine (hormone responsable de la désorganisation du cycle féminin).

Le gattilier est conseillé pour traiter l’acné, les troubles de la ménopause, l’infertilité liée à des déséquilibres hormonaux, les douleurs mammaires.

L’administration se fait le plus souvent sous la forme de gélules achetée en pharmacie (extrait de baies de gattilier). La dose recommandée est de 1 gélule par jour (ou 20 à 30 gouttes de teinture). Il faut demander conseil à un naturopathe avant de coupler le gattilier à d’autres stimulants hormonaux tels que l’huile d’onagre, de bourrache ou le soja. Il est conseillé de prendre le gattilier au moins un mois pour que les effets commencent à apparaître. Le traitement ne doit pas se poursuivre au-delà de 6 mois.

Le gattilier est à utiliser avec précaution surtout en cas d’hormone lutéinisante élevée (faire une prise de sang auparavant). Le gattilier risque de faire exploser le taux d’hormone lutéinisante et d’avoir le contraire des effets escomptés. De plus il est à proscrire en cas de prise de pilule, pendant la grossesse, sous traitement hormonal de substitution, pendant l’adolescence, en cas d’utilisation de progestérone.

De plus il est conseillé d’attendre quelque mois après l’arrêt de la pilule avant de commencer à prendre du gattilier, afin que les hormones de la pilule cessent d’interagir dans le corps.

J’espère que cet article pourra vous être utile.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *