Intimité : l’huile de coco a tout bon

L’huile de coco possède de très nombreuses utilisations, que cela soit en cosmétique ou en cuisine elle est devenue un vrai indispensable au quotidien.

Je l’utilise aussi pour quelque chose d’un peu plus original depuis plusieurs années : pour mes petits soucis gynécos. Elle est parfaite pour soigner les petits désagréments et fait un excellent lubrifiant.

Un lubrifiant naturel et hyper efficace

La composition des lubrifiants vendus dans le commerce laisse franchement à désirer surtout pour une utilisation sur des zones aussi sensibles avec des muqueuses qui rendent le passage des substances nocives dans le sang très facile.  La plupart des grandes marques utilisent dans leurs produits des parabènes et des phtalates, qui sont des perturbateurs endocriniens pouvant être à l’origine de cancers. Lorsque l’on regarde la composition des lubrifiants du commerce on retrouve ainsi de l’acide benzoïque qui est très allergisant, neurotoxique et potentiellement cancérigène. On retrouve aussi la plupart du temps de l’hydroxyde de sodium pur (soude caustique) qui permet de réguler l’acidité et que l’on retrouve notamment dans les solutions permettant de déboucher les toilettes (!).

Je trouve tout bonnement scandaleux qu’on incorpore autant de produits aussi nocifs pour l’organisme dans un produit qui est en contact avec les muqueuse (notamment notre vagin).

Heureusement il y a une solution simple et hyper efficace pour éviter les produits dégoûtants des industriels : l’huile de noix de coco.

Tout d’abord elle s’avère très économique puisque pour 7€, soit le prix moyen d’un lubrifiant dans le commerce, on a une huile de très bonne qualité et qui va durer plusieurs mois.

Ensuite je trouve que l’huile de coco est beaucoup plus agréable à utiliser que les lubrifiants classiques notamment en cas de petits soucis de sécheresse. Il suffit juste d’en prélever un petit peu avec ses doigts (c’est un peu plus compliqué en été car l’huile devient liquide il faut l’avouer) et de l’appliquer. L’effet lubrifiant dure beaucoup plus longtemps qu’un lubrifiant classique puisqu’il n’y a pas d’eau. De plus l’odeur de l’huile est très agréable.

La seule contre-indication est que l’huile de noix de coco est absolument contre indiqué en cas de port du préservatif puisque l’huile va rendre le latex poreux et donc le préservatif ne sera plus efficace.

Dans le cas où on utilise un préservatif il faut donc utiliser un lubrifiant bio à la composition satisfaisante.

Une huile parfaite pour les petits soucis gynécos

En cas d’irritations l’huile de coco va permettre de soulager rapidement l’épiderme et ce sans aucun composé toxique.

J’ai aussi eu l’occasion de tester ses effets presque miraculeux lors d’une mycose. Je n’avais pas envie de prendre les crèmes que m’avait prescrit ma gynécologue mais j’avais tout de même envie de stopper cette irritation très désagréable. J’ai donc décidé d’appliquer un peu d’huile de coco avant de dormir pour soulager mes irritations. Le lendemain matin je n’avais plus rien du tout, l’infection semblait avoir complétement disparu. C’était il y a presque un an et aucune mycose n’a refait son apparition depuis !

L’huile de noix de coco permet de soigner les mycoses grâce à ses propriétés antifongique et antibactérienne. Elle ne sera pas forcément suffisante pour guérir mais cela vaut le coup d’essayer ce remède naturel avant de se rendre chez le pharmacien et d’acheter des produits souvent très onéreux à la composition

Concernant l’huile de coco il faut toujours choisir une huile bio et extraite à froid, de préférence d’une marque qui n’utilise pas les singes pour cueillir les noix de coco. J’avais écrit un article à ce sujet que vous pouvez retrouver ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Un commentaire

  1. Hello,
    C’est vrai que l’huile de coco a énormément de bénéfices !
    Je ne pensais pas pouvoir l’utiliser pour des soucis gyneco 🙂
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *