La pression du chrono

Dans moins d’un moi je serai sur la ligne de départ de mon deuxième semi-marathon, une course qui va lancer la saison 2017 qui s’annonce assez chargé (plusieurs semis au programme et surtout le marathon d’Amsterdam en octobre).

J’ai bien entendu moins d’appréhension que lors de mon premier 21.1km en novembre dernier mais je commence tout doucement à stresser car j’ai peur de ne pas réussir à atteindre l’objectif que je m’étais fixé.

Lors de mon premier semi je n’avais pas vraiment d’objectif de temps et j’ai été extrêmement satisfaite de le terminer en 2h11. Pourtant aujourd’hui j’ai vraiment honte de dire mon temps, ce qui est vraiment dommage. Je cours depuis début janvier  dans la team Adidas Champs Elysées j’ai l’impression que personne ne court  le semi en plus de 2h, or je suis encore très loin d’atteindre cet objectif.

Je sais qu’il faut que j’arrête de me dévaloriser et de me mettre la pression : chacun son rythme comme on dit. Pourtant voir les temps des uns et des autres à tendance à me déprimer tellement le chemin qu’il me reste à accomplir est grand. Je m’en veux d’avoir se coté si perfectionniste.

En attendant pour mon semi du 12 mars je vais essayer de passer sous les 2h10, améliorer mon temps d’une minute je pense que je devrais y arriver et si je fais mieux alors ça sera une très bonne surpriseJ.

La course à pieds doit avant tout rester un plaisir et la compétition c’est uniquement avec soi-même.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *