Lutter naturellement contre l’asthme chez l’enfant

L’asthme demeure la maladie chronique la plus fréquente chez l’enfant, elle touche près de 10% des moins de 18 ans. L’asthme est caractérisé par une inflammation qui peut être chronique à bas bruit (maladie auto-immune) ou aigüe (origine allergique). Si les traitements médicamenteux s’avèrent parfois indispensable, que ce soient les traitements de fond ou les traitements en cas de crise, des mesures simples peuvent être prises afin atténuer les effets de la maladie et notamment en ce qui concerne l’alimentation.

Ainsi il faut veiller à ce que les apports en vitamine minéraux et acides gras soient suffisant et particulièrement en ce qui concerne :

Les omega 3 : Dans le cadre d’une étude réalisée en 2016 (1), des chercheurs ont administré à 39 enfants asthmatiques des omega 3 à longue chaîne, l’EPA et la DHA. Les enfants ont reçu chaque jour une capsule contenant 72% des apports nutritionnels conseillés en EPA et une capsule contenant 48% des apports conseillés en DHA. Après 3 mois de traitements les chercheurs ont constaté une diminution des marqueurs d’inflammation chez les patients. Il s’est de plus avéré que 72% des enfants ont vus leurs symptômes reculer et 32% ont constaté une amélioration importante de leur capacité pulmonaire. Les résultats de l’étude sont d’autant plus probants que la dose d’omega 3 ingérée était inférieure aux apports journaliers recommandés et que l’étude s’est déroulée sur une très courte période.

Ces résultats ne sont guère étonnants quand on sait que les omega 3 sont des puissants anti inflammatoires et que l’asthme est caractérisé par une inflammation.

Les omega 3 sont très présents dans le foie de morue, l’huile de colza (l’huile la plus équilibrée avec un rapport omega3/omega 6 d’1/2), l’huile de lin, les poissons gras, les fruits à coques (noix, noisettes, amandes, noix de cajous) et les œufs élevés en plein air.

Le magnésium : En 2010, un chercheur de l’université Bastyr de Kenmore (2), dans l’état de Washington, a administré à 55 patients asthmatiques 340mg de magnésium par jour pendant 6 mois, soit une dose correspondant aux apports journaliers recommandés. Suite à ce traitement le chercheur a constaté une amélioration de 6% de la fonction pulmonaire des patients ainsi qu’une amélioration de leur qualité de vie.

Le magnésium agirait sur l’asthme en influençant les propriétés des membranes cellulaires ce qui permet d’améliorer la capacité d’expansion pulmonaire. Le magnésium possède aussi des propriétés anti inflammatoire.

Les aliments les plus riches en magnésium sont les fruits de mer (410mg pour 100g), le cacao (jusqu’à 400mg pour 100g), le pain complet (80mg pour 100g), les noix du brésil (370mg pour 100g) mais aussi les fruits secs, le chou, le germe de blé, etc..

La vitamine D : Selon une étude réalisée par des chercheurs Queen Mary University de Londres sur 955 patients souffrant d’asthme, la prise de compléments de vitamine D permet une réduction de 30% du nombre de crises d’asthmes nécessitant un traitement et de 50% le nombre de crises sévères. Les résultats les plus probants ont eu lieu chez les patients présentant une carence en vitamine D au début du traitement.

Le fait que la vitamine D soit anti-inflammatoire et qu’elle régule le système immunitaire contribue à son efficacité dans le cadre du traitement de l’asthme.

Il faut savoir aussi que les femmes carencées en vitamine D durant leur grossesse présenterait un risque plus important d’avoir un enfant atteint d’une maladie respiratoire.

Les aliments les plus riches en vitamine D sont l’huile de foie de morue (250ug pour 100g), le saumon (entre 6 et 23ug pour 100g), la truite (11ug pour 100g), l’œuf (de 2 à 3.2ug pour 100g), etc..

Un enfant a un besoin quotidien en vitamine D de 15ug par jour. Les suppléments peuvent être utiles en cas de faible exposition au soleil ou d’apport trop faible par l’alimentation. Cependant attention à éviter les surdosages car la vitamine D excédentaire se stocke dans la graisse et peut être toxique.

(1) Shirin Farjadiana, b, Mozhgan Moghtaderib, Mehdi Kalania,, Tahereh Gholamia, Saeed Hosseini Teshnizid. “Effects of omega-3 fatty acids on serum levels of T-helper cytokines in children with asthma.” Cytokine.Volume 85, September 2016, Pages 61–66.

(2) A.G. Kazaks, J.Y. Uriu-Adams, T.E. Albertson, S.F. Shenoy, J.S. Stern, « Effect of oral magnesium supplementation on measures of airway resistance and subjective assessment of asthma control and quality of life in men and women with mild to moderate asthma: a randomized placebo controlled trial ». Journal of Asthma,February 2010, Volume 47, Issue 1, Pages 83-92

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *