Mon année running 2018

Un peu plus de 4 ans déjà que j’ai commencé à courir régulièrement. Tout a commencé en septembre 2014 à Lille avec des petites sorties de 5km 2 ou 3 fois par semaine. Ensuite les défis se sont enchaînés progressivement avec mon premier 10km en mai 2015, mon premier semi-marathon en novembre 2016 et mon premier marathon en octobre 2017.

En 2018 je n’ai pas vraiment relevé de nouveau défi mais cela restera tout de même une très belle année running. J’ai réussi à battre mes records personnels sur les 3 distances mythiques que sont le 10km, le semi et le marathon ce qui m’a à chaque fois procuré énormément de plaisir.

Sur l’ensemble de l’année je n’ai pas participé à énormément de courses. Je ne suis pas du genre à accrocher un dossard tous les dimanches d’une part car il n’y a pas toujours de courses proches de chez moi et ensuite car je n’aime pas m’épuiser inutilement. J’ai au total accroché 9 dossards, parfois avec aucun objectif en termes de chrono.

Petit récapitulatifs de ces 9 courses qui vous donnerons peut-être des idées pour cette année 2019

-Trail de la Moselotte 21km – 700m D+

Si je n’ai pas testé de nouvelle distance en 2018 j’ai en revanche testé un nouveau type de course avec le trail running. Après avoir couru tout l’hiver sur les pentes montmartoises je me disais que la course ne devrait pas me poser trop de difficultés… et bien mal m’en a pris. J’ai énormément souffert durant ces 14km dans la neige en forêt où chaque pas était une épreuve. Les descentes ne m’ont pas laissé un très bon souvenir. Pour autant si vous aimez les trails blancs je ne peux que vous conseiller ce trail au parcours magnifique et avec un nombre de participants qui reste assez restreint.

Vous pouvez retrouver le compte rendu que j’avais fait suite à la course juste ici

-Semi-marathon Paris

Cette année fut la première fois que je courrais cette course que je juge « mythique ». C’était uniquement mon 4ème semi-marathon et j’avais vraiment à cœur de passer lors de cette course sous la barre des 2h (mon dernier record sur la distance était de 2h03). Malgré le nombre très important de coureurs et le temps pluvieux ma course s’est très bien passée. J’ai accéléré progressivement tout au long du parcours pour terminer en 1h52’49, un chrono tout simplement inespéré.

Vous pouvez retrouver le compte rendu que j’avais fait suite à la course juste ici.

-Semi-marathon Watten-Cassel

Après un semi tout plat à Paris j’avais envie de changer un peu et de faire un semi avec un peu plus de dénivelé. Niveau dénivelé je n’ai pas été déçu, il y avait de nombreuses côtes tout au long de la course. L’arrivée se situe en haut d’un mont de 176m que l’on gravit lors des 2 derniers kilomètres histoire de finir la course en beauté. J’ai terminé la course en un peu plus de 2h et j’ai donc envie de venir prendre ma revanche l’année prochaine, malgré le fait que le parcours soit assez monotone.

Vous pouvez retrouver le compte-rendu que j’avais fait suite à la course juste ici

-Marathon La Route du Louvre

Lors de ce deuxième marathon qui va de Lille à Lens tout s’est plutôt bien passé. Je n’ai commencé à souffrir qu’à partir du 33ème kilomètre. J’ai juste déploré le parcours assez inintéressant avec de longue lignes droites et une arrivée dans un quartier pas franchement sympathique. J’ai terminé la course en 4h23, un peu déçu de n’avoir pas réussi à grapiller plus de 7min par rapport à mon premier marathon.

Vous pouvez retrouver le compte-rendu que j’avais fait suite à la course juste ici

-10k Adidas (Paris)

N’étant pas vraiment une adepte de la distance 10k j’en cours vraiment très peu souvent. Ayant eu un dossard gratuit pour cette course je n’avais pas d’autre choix que de prendre le départ et d’essayer de battre mon record personnel sur la distance dont j’étais assez insatisfaite (54min). Comme sur tous mes 10km j’ai vraiment souffert du début à la fin (enfin surtout au début) en essayant tant bien que mal de suivre les meneurs d’allure. Au final le chrono de 50’48 me fait très plaisir, je n’ai pas regretté d’avoir autant souffert.

Vous pouvez retrouver le compte-rendu que j’avais fait suite à la course juste ici

-Paris Versailles

Grâce à une amie qui m’a donné son dossard j’ai pu participer à cette course mythique que je rêvais de faire depuis des années. Pour ceux qui ne connaissent pas la Paris Versailles est une course d’un peu plus de 16km avec pas mal de dénivelé. Il n’y a pas de sas de départ ce qui fait qu’on attend énormément avant le départ et il y a beaucoup trop de monde sur le parcours qui est au demeurant très agréable. Je termine la course en 1h30’53.

Vous pouvez retrouver le compte-rendu que j’avais fait suite à la course juste ici

-Semi-marathon de Lisbonne

Lors de ce semi je n’avais aucun objectif en termes de chrono, le but était juste d’accompagner une amie tout au long de la course. Nous avons eu de la chance niveau météo car malgré une énorme tempête la nuit précédant la course, nous avons eu un temps remarquable. Cela nous a aidé à oublier le parcours franchement peu intéressant avec passage sur l’autoroute et le long d’usines pendant de nombreux kilomètres. Seule l’arrivée dans le centre de Lisbonne s’avère agréable. Par ailleurs j’ai été très déçu des ravitaillements puisqu’il n’y a pratiquement aucun ravitaillement solide sur le parcours. C’est apparemment quelque chose de très fréquent à l’étranger mais cela m’a un peu déconcerté.

-Marathon Reims

5 mois après le marathon La Route du Louvre j’ai à nouveau pris le départ de cette distance mythique pour le meilleur et pour le pire. Pour le pire car j’ai énormément souffert durant cette course dès le 10ème kilomètres (je vous laisse imaginer l’état dans lequel j’étais en pensant qu’il me restait alors plus de 30km à parcourir). Mais pour le meilleur aussi puisque j’ai eu un regain soudain d’énergie à la fin de la course qui m’a permis d’améliorer de plus de 10 min mon record sur la distance (4h10’39). Si le parcours au milieu des vignes est plutôt sympathique je ne vous conseille pas cette course pour un premier marathon puisque le dénivelé est loin d’être anodin. Cela ne fait que monter et descendre sur plus de la moitié du parcours. Concernant l’organisation rien à redire, tout est très bien organisé et les ravitaillements sont très bien achalandés.

Vous pouvez retrouver le compte-rendu que j’avais fait suite à la course juste ici

-10km Beaune

Pour finir l’année j’ai couru le 10km (10.6km exactement) de la vente de vin de l’hospice de Beaune avec deux copines. J’ai accompagné une copine qui courrait son premier 10km donc pas d’objectif de chrono. La course a lieu en grande partie dans les vignes ce qui est plutôt très agréable.

Et voilà c’est tout pour cette année 2018 donc je suis plutôt très satisfaite puisque j’ai réussi à battre mon record personnel sur les 3 distances mythiques que sont le 10km, le semi-marathon et le marathon.

Dans un autre article je parlerai de mes objectifs 2019…. Principalement pour le premier semestre car tout n’est pas encore bien défini.

Belle journée,

Flore

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *