Le point après un peu plus de 6 mois d’arrêt progressif de la piulule

Cela fait aujourd’hui un peu plus de 6 mois que j’ai commencé à arrêter la pilule et je pense qu’il est intéressant de refaire un petit point,  d’autant que les choses ont un peu changé depuis mon dernier article en février 2017.

Pour rappel j’avais débuté en début d’année un sevrage progressif afin de limiter les effets indésirables de l’arrêt de la prise d’hormones. Jusqu’à la mi-juin je prenais un cachet tous les 2 jours. J’en suis aujourd’hui à un cachet tous les 3 jours ce qui commence un peu à impacter ma peau.

Jusqu’à  la fin du mois de juillet, je n’avais pas spécialement de problèmes de peau mais je savais bien que cela allait finir par arriver. Aujourd’hui même si c’est loin d’être catastrophique mon grain de peau s’est pas mal dégradé et j’ai la plupart du temps au moins 5 petits boutons sur le visage. Sans compter le fait que ma peau est redevenue très grasse.

L’arrivée d’acné m’a inquiété et m’inquiète toujours car je ne sais pas si la situation va se stabiliser ou si cela va empirer. Afin de limiter les dégâts j’ai pris deux mesures :

-la première consiste à appliquer de l’huile de tee trea sur mes boutons chaque soir et je dois dire que même si les propriétés du tee trea sont hyper connues j’ai vraiment été surprise du résultat ! La plupart de mes boutons ont quasiment disparus au réveil la plupart du temps !

-la seconde consiste à supprimer au maximum le sucre de mon alimentation. J’ai ainsi supprimé les céréales du matin, les yaourts sucrés et tous les desserts. Je continue à manger des fruits puisque le sucre qu’ils contiennent est différent.

Je ne compte pas dépenser une fortune pour acheter des crème miracles ou des traitements du type acnease. Je pense qu’adopter une alimentation saine et une routine de soin simple et naturelle suffit amplement. Bien sûr si je venais à avoir une acné qui me défigure je reconsidérerai les choses…

Je compte arrêter totalement la prise de pilule fin septembre-début octobre (cela dépendra de l’état de ma peau à ce moment).

Quoi qu’il en soit je pense que l’arrêt progressif est une très bonne chose pour limiter les effets indésirables (en oubliant pas de se protéger par ailleurs bien sûr).

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *