Réduire sa consommation de sucre pour lutter contre l’acné

J’avais, il y a quelques temps, écrit un article afin de montrer que la consommation de sucre était responsable de cancers et qu’elle favorisait leur prolifération.

Il s’avère aussi que le sucre contribue à l’aggravation de l’acné, ce qu’il peut être intéressant de savoir lorsque l’on souhaite arrêter de prendre la pilule. Le lien de cause à effet est très simple : le sucre renforce l’inflammation et l’acné n’est rien d’autre qu’un phénomène inflammatoire (avec une composante hormonale qui est plus ou moins présente).

Le sucre intervient de deux manières sur les phénomènes inflammatoires. Tout d’abord il entraine l’augmentation du taux d’interleukines et de TNF-alpha. Ces molécules, fabriquées par nos globules blancs, sont dites pro-inflammatoires c’est-à-dire qu’elles favorisent l’apparition d’inflammations. Ensuite, la dégradation des sucres par le métabolisme acidifie l’organisme ce qui aggrave encore l’inflammation.

Réduire sa consommation de sucre permettrait donc, en plus d’être en meilleure santé, d’avoir une plus jolie peau. On entend souvent dire que c’est la consommation de gras qui est à l’origine de l’acné. Cette phrase n’est pas totalement fausse, manger du saucisson et des chips va sans aucun doute renforcer l’acné. Mais la consommation de sucre est, je le pense, encore plus désastreuse.

Bien entendue, réduire sa consommation de sucre est loin d’être évident. Le sucre est partout de nos jours, il est incorporé dans la plupart des aliments transformés. Sans compter le fait que nous avons développé une réelle addiction au sucre en lien avec la hausse exponentielle de la consommation ces dernières années. Au XIXeme siècle un français consommait en moyenne 2kg de sucre par an, c’est 31 kg aujourd’hui.

Pour lutter contre l’inflammation, en plus de réduire votre consommation de sucre, vous pouvez vous supplémenter :

-en oméga 3 qui participent à la réduction de l’inflammation. Le rapport Omega 3/Omega 6 doit être d’au moins 1 pour 5. Il faut savoir qu’on a tendance a consommer beaucoup trop d’omega 6 par rapport aux omegas 3.

-en oméga 9 qui vont eux aussi participer à la réduction de l’inflammation. Ces Omegas sont très présents dans l’huile d’olive.

-Huile d’onagre et bourrache (très souvent conseillée pour lutter contre l’acné) qui renferment de l’acide gamma-linoléique, un omega 6 qui exceptionnellement n’est pas inflammatoire. Il est conseillé d’associer ces huiles à une consommation d’omega 3.

J’espère que cet article vous sera utile

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *