Le régime végétalien est-il contre nature ?

Toute personne qui pratique un régime alimentaire végétalien doit se supplémenter en vitamine B12. C’est indispensable afin de ne pas avoir de gros soucis de santé.

Cela voudrait donc dire que le régime végétalien n’est pas « naturel » puisqu’il ne contient pas tout ce qu’il nous faut pour vivre en bonne santé et que nous sommes obligés de nous supplémenter.

Pour rappel l’apport quotidien recommandé est habituellement de 2,4 mcg ou microgrammes pour les adultes.

Qui plus est le fait de se supplémenter en vitamine D soulève des questions et apparaît comme en contradiction avec la philosophie que sous tend un régime végétalien. En effet la vitamine B12 est souvent fabriqué par de grands laboratoires et n’est que rarement végétalienne. Même si la mention « vegan » est apposé sur le produit, il se peut tout de même que le produit contienne des dérivés de corps animaux. La plupart des médicaments contiennent des stéarates qui peuvent être fabriqué à partir de sources bovines même si cela semble de moins en moins le cas. Par précaution il faut donc privilégier les compléments portant la mention « stéarates de magnésium d’origine végétale ».

En réalité en effectuant quelques recherches, il s’avèrerait que le régime végétalien était auparavant un régime suffisant pour répondre aux besoins de l’organismes.

En effet la vitamine B12 est présente dans tous les végétaux non lavés grâce aux bactéries présentes dans la terre. Cependant aujourd’hui avec l’appauvrissement des terres et la hausse des mesures d’hygiène, les quantités de vitamine B12 présentes dans les végétaux sont très largement insuffisantes. Ainsi aujourd’hui il est devenu impossible de couvrir l’ensemble des apports en vitamine B12 grâce à une alimentation végétalienne.

Quelle vitamine B12 choisir ?

L’hydroxocobalamine est la forme la plus naturelle car c’est sous cette forme que les bactéries produisent de la vitamine B12. Le corps transforme cet hydroxocobalamine en deux molécules : la méthylcobalamine et l’adénosylcobalamine.  L’hydroxocobalamine est la molécule recommandée par l’OMS, elle aurait même le pouvoir de se lier au cyanure et aux nitrures pour les évacuer.

La vitamine B12 dans la spiruline

Avec une consommation de 3g par jour, la spiruline permet de couvrir 44% des apports recommandés en vitamine B12 ce qui peut sembler intéressant pour couvrir, du moins en partie, les apports en cette vitamine.

La vitamine B12 contenue dans la spiruline a au départ été considérée comme inactive. Des études plus récentes ont ensuite démontré que cette vitamine B12 n’était en fait pas totalement inactive (1) (2). Aucune étude n’a pour l’instant permis de démontrer que la spiruline permettait de combler, du moins en partie, les apports en vitamine B12 dont nous avons besoin. Consommer de la spiruline n’est pas donc pas suffisant pour avoir les apports adéquats en vitamine B12.

(1) Roselli S. : Génomique fonctionnelle de la dégradation microbienne du chlorométhane. Thèse soutenue publiquement le 15 décembre 2009 – Université de Strasbourg.

(2) Tanioka Y. & al.: Methyladeninylcobamide functions as the cofactor of methionine synthase in a Cyanobacterium, Spirulina platensis NIES-39. FEBS Lett. 2010 Jul 16;584(14):3223-6. Epub 2010 Jun 17.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *