Les start-ups : du grand n’importe quoi

Les start-ups sont un phénomène à la mode depuis quelques années, qui n’a pas crée sa start-up a raté sa vie en quelque sorte ! Des patrons tous plus jeunes les uns que les autres défilent sur les plateaux tv et sont présents dans leur magazine pour nous faire part de leur idée génial qui va sans aucun doute révolutionner le monde entier. Pourtant bien souvent cette fameuse start-up n’existe plus 1 à 2 ans après car elle n’était pas rentable et ne l’aurait surement jamais été.

Avant quand quelqu’un créait une boîte il rassemblait ses économies, demandait de l’argent à ses proches et essayait de monter une petite affaire rentable qui lui permettrait peut-être, grâce aux liquidités générées, de se développer et de grandir progressivement. Aujourd’hui ce n’est plus du tout comme ça, la rentabilité c’est une chose à laquelle on s’intéressera plus tard. Le but premier est de grossir le plus rapidement possible pour conquérir plein de marchés en même temps. Ce n’est pas bien difficile puisque tout le monde prête de l’argent (vive les levées de fonds !!) même si le projet est farfelu et n’a aucune chance d’être rentable un jour.  Les jeunes patrons s’amusent avec l’argent jusqu’à temps qu’ils n’arrivent plus à en lever et mettent la clé sous la porte sans n’avoir jamais gagné un centime (ou presque !). Les start-ups brulent l’argent et puis s’en vont !

De plus avant quelqu’un qui souhaitait créer sa boîte était un porteur de projet passionné. Il voulait par exemple lancer sa marque de cosmétiques, ouvrir un salon de thé. Aujourd’hui l’idée et la passion importent peu, les gens ne se définissent pas par rapport au projet qu’ils portent mais en tant que « créateur de start-up ». La plupart des jeunes disent « je veux créer une start-up » avant de dire « je veux créer un projet dans tel domaine » car créer une start-up c’est vraiment tendance… mais c’est le plus souvent vide !! Si le projet ne marche pas, ces jeunes entrepreneurs vont lancer autre chose dans un domaine qu’il estime en forte croissance même s’ils ne connaissent pas grand-chose au domaine et n’ont aucune passion hormis celle de brasser beaucoup d’argent.

Je pense qu’au bout d’un moment, trouver des fonds deviendra plus difficiles car les gens se rendront compte qu’ils auront investi dans tout et n’importe quoi. Les créations de start-ups vont donc diminuer ce qui sera une très bonne chose !

Et vous que pensez vous de ce boom des start-ups ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *