Le thé bio n’est pas toujours parfait

Le fait que le thé soit estampillé biologique n’offre pas toujours la garantie que le produit soit exempt de pesticides ou autre polluants. Les choses sont malheureusement plus compliquées que ça et on trouve souvent des traces de pesticides non testés pour obtenir le label bio, d’herbicides ou d’autres polluants pour plusieurs raisons :

  • La présence de résidus toxiques : Même lorsque l’on passe à une agriculture biologique il peut rester des pesticides qui sont stockés dans le sol et qui peuvent mettre jusqu’à 15 ans avant de disparaître.
  • La contamination par les parcelles voisines : Les parcelles bios sont souvent voisines de parcelles non bios. Or les produits chimiques se répandent facilement par l’air ou l’eau. La présence de bâches sur les parcelles bio permet de limiter quelque peu ce phénomène. La terre est parfois aussi chargée de métaux lourds.
  • Critères pour obtenir le label bio : Les critères nécessaires à l’obtention du label « bio » sont différents selon les pays. De plus il existe différentes certifications qui sont plus ou moins contraignantes (produits utilisés pour certains labels et pas pour d’autres).

Il convient aussi de souligner qu’une certification Ecocert coûte très cher pour de petits producteurs africains ou népalais, qui n’ont que de petites parcelles. Certains thés peuvent donc être exempts de pesticides et pourtant ne pas être labellisé.

Je privilégie personnellement les infusions Yogi Tea, Pukka et les Jardins de Gaïa. Je n’achète jamais celles des grandes surface (du type « jardin bio ») qui ont été décrié dans certaines études.

Mon petit coup de gueule contre Kusmi Tea

Je n’ai jamais compris l’engouement pour cette marque qui propose des produits qui sont tout simplement hors de prix (162€ le kg en moyenne pour le thé en vrac 115€ pour les Jardins de Gaïa) et ne sont pas bios. Qui plus est la qualité est loin d’être au rendez-vous puisque leur tisane à la camomille avait été épinglée pour forte teneur en alcaloïde pyrrolizidinique (substance cancérigène qui peut causer des atteintes hépatique) à des doses 380 fois plus élevées que la dose à partir duquel la substance est dangereuse pour la santé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *