Veganisme et environnement: attention à l’extrémisme

Je suis suis ni végétarienne ni végétalienne, il m’arrive parfois de manger de la viande et du poisson. Je ne mange pas 100% bio mais plutôt à 80%. En résumé je ne suis pas parfaite ! Mais pourquoi faudrait-il l’être ? J’entends par là que je trouve dommage que de nombreux sites prônant une alimentation vegan et biologique sont souvent dans l’excès: si parfois je fais quelques écarts alors non je ne suis pas digne d’appartenir à la communauté et je suis immédiatement rabaissé. Cette attitude à de quoi dégoûter certaines personnes et avoir au final un effet négatif en décourageant d’avoir un mode de vie plus sain.

Pour beaucoup le véganisme ne se vit que dans l’extrémisme, il est alors inconcevable que vous ou votre enfant mange ne serait-ce qu’une fois un gâteau contenant des œufs. Je respecte ce choix mais il ne faut surtout pas tenter de rabaisser les autres parce qu’ils adoptent un mode de vie différent même si une certaine révolte peut gronder à l’intérieur, quant à la maltraitance animale en particulier.

Pour ma part il m’arrive, à de rares occasion de manger de la viande. Dois-je pour autant culpabiliser ? Non diminuer drastiquement sa consommation de viande c’est déjà faire beaucoup pour sa santé et la cause animale. Ne vaut-il pas mieux que tout le monde limite sa consommation de viande plutôt qu’une faible part de la population l’arrête totalement alors que les autres continuent d’en consommer en excès.

Je ne mange pas non plus 100% bio et je ne culpabilise pas non plus. J’essaye de faire la plupart de mes courses en magasin bio mais parfois ce n’est pas possible et les produits de supermarchés sont alors bien pratiques pour dépanner. Le budget est aussi à prendre en compte et j’avoue parfois choisir du non bio pour faire des économies sur certaines produits (sauce pour les pâtes par exemple ou fromages).

J’essaye aussi de limiter mes déchets mais ici aussi chacun doit faire du mieux qu’il le peut. Parfois j’oublie mon sac de course et doit en acheter un au magasin. Est-ce un drame ?

Ainsi comme pour tout trop et l’ennemi du bien, et prôner un comportement parfait est contre productif. Chacun doit agir conformément à ses valeurs et du mieux qu’il le peut. Tout action doit être encouragée et non critiqué car elles ne sont pas parfaites. Chacun doit être juge pour soi même et non pour les autres afin de créer une émulation positive.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *